Comment gérer la frustration facilement

frustré

La frustration fait partie des émotions que nous pouvons tous par moment ressentir en tant qu’être humain. Généralement les émotions sont mal perçues et mal interprétées dans la société. Soyez trop joyeux et vous paraîtrez comme quelqu’un de fou. Soyez simplement triste et vous serez assimilé à quelqu’un de dépressif….

 

Nouveau ​votre heure de coaching​ offerte !

  • Comment créer le pitch parfait
  • Mise en application facile et immédiate
  • 6 ans d'expérience condensé en une formation

CLIQUER ICI POUR RESERVER


Le raccourci est probablement rapide mais vous avouerez qu’il y a quand même un fond de vérité dans ces phrases. Dans cet article aujourd’hui, je souhaite faire le point sur une émotion en particulier qui est : la frustration

 

La pré-frustration ?

Parmi le panel d’émotion que l’on peut ressentir, la frustration va avoir un impact important dans le développement de votre activité et de vous-même en tant que futur ou présent chef d’entreprise. En effet, vous serez amené à vous donner des buts et des objectifs pour développer votre activité (si ce n’est pas encore le cas, je vous conseille d’ores et déjà de faire le point sur ces sujets).

 

Ce qui va nous intéresser ici c’est la non réalisation des objectifs. Le fait également de devoir allouer des ressources supplémentaires pour atteindre votre but vas beaucoup compter également. Ce dernier point est important car vous devez savoir que tout projet aussi bien planifié soit il va toujours vous demander plus de temps et plus d’efforts que prévu initialement.

 

J’ai pu moi même expérimenter cette règle et je vous confirme qu’à chacun des projets que j’ai voulu moi-même mettre en place, ces-derniers m’ont toujours demandé beaucoup plus de temps et beaucoup plus d’efforts que prévu initialement. Pourquoi je vous fais part de ceci ? Et bien tout simplement parce que si vous n’avez pas conscience de ça, vous allez générez sans même vous en rendre compte de la frustration…

 

La frustration portrait robot

Alors la frustration qu’est ce que c’est, d’où ça vient ? Cette émotion, la frustration remonte à l’enfance et provient du concept que l’on appelle l’illusion de toute-puissance. Pour faire simple un nouveau-né à l’illusion que tous ses désirs peuvent être réalisés. Bien souvent il lui suffit de crier ou de faire savoir son mécontentement pour que instantanément son environnement tout entier se plie en quatre pour le satisfaire.

description frustration

La fin de cette illusion intervient progressivement au cours du développement de l’enfant et c’est cette nostalgie de cette illusion de toute-puissance qui permet l’existence de la frustration. En effet, la vie, l’expérience mettra le nouveau né devenu enfant et plus tard un adulte, face à ses limites, des choses qu’il ne pourra pas faire et ce sont ces confrontations avec ses limites qui vont raviver cette douleur de la perte de l’illusion de la toute-puissance. C’est cette souffrance que l’on appelle la frustration

 

L’utilité de la frustration

Présenté sous cet angle, il se pourrait que vous pensiez que la frustration soit une émotion bien déplaisante voir inutile qui nous sert à uniquement à souffrir, et à nous rappeler qu’on a pas toujours de l’emprise sur notre environnement sans déconner…mais la frustration reste une émotion très utile et vous aller voir pourquoi.

 

En faite l’existence de limites à notre pouvoir nous assure un certain équilibre mental. C’est grâce à la frustration que vous pourrez définir votre identité en sachant tout simplement ce que vous pouvez faire ou ne savez, pouvez pas faire. Dans le cadre d’une entreprise elle est donc un excellent premier indicateurs des tâches que vous pourriez déléguer…

 

Plus globalement, la frustration nous donne en fait un repère qui permet de structurer notre identité. En quelques sortes cette émotion nous « rassure » de manière inconsciente sur notre identité. Elle donne toute sa teneur au vieil adage qui met l’accent sur l’importance de bien se connaître pour pouvoir triompher de toutes les batailles… et vous en aurez des batailles a mener croyez moi

 

Je vous invite à garder ça en tête, en réalité c’est la violence de la perte de l’illusion de toute-puissance qui va faciliter ou non la gestion de la frustration. En claire plus l’on vous aura brutalement fait confronter à la réalité plus vous serez susceptible de très mal vivre des situations frustrantes.C’est ce que l’on observe face à des adultes violent et rageur, bien souvent cela remonte à la gestion de la frustration

 

Bien souvent, les personnes capables de gérer la frustration dès le bas âge deviennent des personnes matures, capable de patience et d’endurance. Et oui vous avez remarqué on retrouve là les qualités fondamentales d’un leader et d’un entrepreneur !

 

Grâce à la bonne gestion de la frustration, il vous sera plus facile d’atteindre les objectifs qui nécessitent un report de votre satisfaction immédiate, c’est à dire tout simplement des objectifs à long terme !

 

Par exemple, le fait de faire des études, de mettre en place un régime, d’économiser pour un voyage, se préparer pour des examens etc… En réalité toutes les personnes qui ne savent pas gérer leur frustration resterons en difficulté dans la gestion de leurs objectifs à long terme. Et ça c’est plus qu’embêtant car la réussite de n’importe quel projet, plan notamment d’entreprise passe par la définition et l’atteinte d’objectifs à long terme.

atteindre objectif

Je vous invite donc à faire tout ce qui est en votre pouvoir pour prendre en main cette frustration, si jamais vous veniez souvent à en être victime. Pour parler de ma propre expérience je suis souvent sujet à la frustration. En effet il m’arrive d’avoir du mal à reporter mon besoin de gratification immédiate, pour ne citer qu’un exemple ce blog par exemple devait débuter plusieurs mois avant sa sortie officielle…

 

Durant cette période j’ai véritablement été sujet à des montagnes russes de frustrations. Un jour débordant d’énergie, quelques semaines après exaspéré de mes « non résultats » et le lendemain de nouveau en feu etc… Bref c’est très commun la frustration chez moi

 

Je tiens à vous rassurer sur un point si jamais vous vous trouviez souvent sujet à la frustration. Ce n’est pas toujours entièrement notre faute. Il est très facile d’être frustré au vu de notre environnement souvent ultra concurrentiel qui nous pousse en continue à la performance : la meilleur voiture, les meilleurs diplômes, le meilleur téléphone, le meilleur salaire etc… et si en plus vous avez vos objectifs propres il est très facile de sombrer.

 

Donc pas de panique la frustration est normale ce qui compte c’est de savoir avant tout comment la gérer quand elle survient

.

Gérer sa frustration au quotidien

Qu’est ce que j’entends par gestion de la frustration ? En faite c’est très simple bien souvent cette gestion est inculqué au cours de l’enfance puisque c’est à cet âge-là que l’on met en place les limites et que l’on apprend le « non » à l’enfant. Mais il y a fort à parier que si vous lisez ces lignes que vous ne soyez plus un enfants donc adaptons un petit peu la stratégie. Pour faire simple pour bien gérer vos moments de frustrations vous pouvez passer par la case discipline !

combattre frustration

Et oui ! En mettant en place certaines règles de comportements vous entrerez dans le domaine de la discipline. L’intérêt de la discipline face à la frustration c’est que lorsque l’on s’entraîne à la discipline on peut devenir tout simplement auto discipliné (ça me fait une belle jambes vous me direz) L’utilité de l’autodiscipline c’est que certains gestes deviennent comme réflexes alors qu’à l’origine ils ont surtout été inculqué c’est valable pour les gestes mais aussi pour les réactions.

 

La discipline est donc un excellent moyen de gérer la frustration car elle vous apportera un certain réconfort, elle sera un témoin de vos efforts et vous poussera en même temps automatiquement à les poursuivre même en l’absence de résultat. Vous pourrez donc faire preuve d’une nouvelle compétences : la persévérance. Vous atteindrez ainsi votre/vos objectifs frustration ou pas. Bien souvent c’est la combinaison d’un travail régulier, dans la bonne direction et de la persévérance qui vous garantissent le succès, beaucoup de personnes ignorent cela et reste dans la stagnation…

 

La discipline est donc très très très importante. Pour les plus sceptiques sachez que ce n’est pas juste une concept. La discipline a un impact direct sur votre cerveau.

 

Par la discipline votre cerveau, va littéralement créer des connexions neuronales permettant de mettre en place un réseau de neurones liés à cette nouvelle habitude. Plus ce réseau de neurones sera utilisé plus il sera fort et deviendra un réflexe pour votre cerveau car votre cerveau ira par nature vers les voies les plus utilisés et délaisse celles qui ne le sont plus.

 

Concrètement, si vous prenez par exemple l’habitude de nettoyer votre table après un repas il se pourra qu’au début cela vous demande un effort, un véritable effort d’ordre physique et mental puisque vous n’aurez pas cette habitude.

 

Mais en répétant cette habitude simple chaque jour vous créerez donc ce réseau de neurones et vous faciliterez mécaniquement l’exécution de cette tâche. Ainsi en l’espace de quelques temps (défini par les scientifiques à 60 jours) vous aurez définitivement ancré cette nouvelle habitude, vous débarrasserez votre assiette sans même vous en rendre compte.

 

Vous pouvez donc utiliser la discipline et l’autodiscipline à tous les départements de votre vie. C’est une arme redoutable contre la frustration car même si vous tombez face à un obstacle, à une déception ou en renoncement si vous avez l’habitude de persévérer de poursuivre malgré la difficulté malgré les questions incessantes et la peur (au ventre pas toujours mais souvent) alors vos habitudes reprendront automatiquement le dessus sur vos émotions et sur la frustration elle-même. Vous serez équipés pour poursuivre votre chemin.

 

Par extension savoir gérer la frustration va vous permettre d’accéder à ce que l’on appelle le self contrôle. Le self-contrôle évite tout simplement le recours à la violence. La violence c’est quoi c’est une explosion de rage en gros c’est un rejet caractérisé de la frustration.

 

L’idée même d’être frustré est impossible ce qui est une des origines de la violence. Faites moi plaisir, ne tombez pas dans cet excès qui n’apporte rien. Ni à vous ni à votre entourage.

 

Les autres méthodes

De manière plus factuelle on peut dire que la frustration traduit tout simplement un manque de moyens ou des moyens, des méthodes mal adapté vis-à-vis de l’objectif que l’on souhaite atteindre. La solution face à ce constat est toute simple. Pour gérer la frustration il faut bien souvent trouver des méthodes différentes ou si c’est impossible renoncer à tout ou en partie à l’objectif fixé

 

Je sais que ces réponses ne vont pas vous satisfaire mais croyez-moi c’est la meilleure chose à faire lorsque le sentiment de frustration et vraiment très très présent, sans quoi vous risquez de basculer dans la violence ce qui n’est absolument pas productif.

 

Afin de vous satisfaire au mieux sachez qu’il existe principalement deux autres clés pour gérer la frustration. La première apprendre à repérer les choses sur lesquelles on a effectivement du pouvoir. La deuxième apprendre « l’agir et le lâcher prise ».

 

Bien souvent en tant qu’entrepreneur ou leader vous maîtrisez très bien l’agir mais le point faible que l’on retrouve souvent c’est la capacité à lâcher prise. Dans certains cas vous êtes tellement habitué à vous battre en permanence pour atteindre votre objectif que vous oubliez parfois que la solution la plus simple est de peut-être tout simplement contourner l’obstacle, en un mot lâcher prise.

 

Apprendre et maîtriser le lâcher prise va vous permettre de canaliser votre énergie de manière constructive au lieu de disperser vos forces et de vous battre contre des moulins à vent. Vous serez beaucoup plus efficace sur les points que vous aurez repérés comme faisant réellement partie de votre sphère d’influence. Je ne saurais que trop vous inviter à de vous rendre maître de cette méthode.

 

Je sais que ce n’est pas évident pour tous surtout lorsque l’on a de lourdes responsabilités car on est tenté de vivre ou de mettre en place un contrôle permanent voir un hyper contrôle, cherchant à maîtriser tous les paramètres de notre vie de notre activité.

 

Mais cela revient à vouloir tenir beaucoup trop d’objet que l’on ne peut en porter et c’est ce qui accentue la sensation de perte de contrôle qui en plus de ça génère de l’anxiété. Ne tenez que quelques objets à la fois c’est mon conseil. C’est reposant, sécurisant.

 

Le dernier élément clé est la patience. C’est en lien avec ce que je vous disais précédemment et c’est pour cela qu’il est très important d’avoir dans l’esprit que tout projet demandera plus d’énergie et de temps que vous n’en avez défini au début. Avoir cet élément là en tête va vous permettre de faire plus facilement preuve de patience.

 

C’est la capacité finalement à s’autofrustrer qui fait que par exemple vous êtes capable de faire vos courses, de voir un millier d’éléments qui vous ferait plaisir mais de repartir uniquement avec ce dont vous avez besoin. Une fois encore cette aptitude est mise en place très tôt dans l’enfance mais peut très bien être travaillé à l’âge adulte…

 

A vous de jouer

Bon business, JL